Un stage original qui allie 2 thèmes complémentaires de la macro : les fleurs et l’eau.

« Quand le flou devient plus clair »

Date : du 7 au 9 juin 2019

Durant les 3 jours, nous alternerons entre les deux, afin de varier les plaisirs. Nous évoluerons donc dans des lieux assez vallonnés : bords de rivière, prairies, de sorte que nous n’aurons pas besoin de nous lever trop tôt pour capter les premières lumières.

Pour vous accompagner dans votre progression, que vous soyez débutant ou confirmé, nous serons deux à vous conseiller, vous encadrer, de façon personnalisée, pour vous guider vers l’autonomie.

Pour la partie fleurs, au rendez-vous de ces lieux magnifiques, de nombreuses variétés de fleurs et d’orchidées, dont le Sabot de Vénus.

Mais le sujet ne sera pas le plus important de ce stage : l’accent sera véritablement mis sur le jeu de la lumière, la composition et l’importance de l’avant et arrière plan, le but étant d’obtenir des photos douces ou picturales où le sujet est montré dans son environnement.

Pour la partie eau, vous apprendrez là aussi à utiliser votre appareil et votre regard pour obtenir de véritables peintures abstraites.

Plusieurs temps seront aussi consacrés à l’analyse de vos photos, au fur et à mesure.

Nous serons tous hébergés ensemble dans un gîte, pour un tarif très avantageux. Cela nous permettra de poursuivre le stage au-delà du terrain, en toute convivialité, dans un cadre agréable, très proche de nos lieux de prises de vue.

Sachez aussi que vous pourrez arriver au gîte avant, et de même rester après, si vous voulez profiter davantage de cette belle région.

Matériel photo spécifique nécessaire : un objectif macro.

Stage 2019


Stage 2018

« Quand le flou devient plus clair »

Devise trouvée par les stagiaires pendant ce stage !

Stage 2017

5 thoughts on “Stage Chartreuse « Entre fleurs et Eau vive »”

  1. 3 jours de stage très vite passés et au final, on en retiens que du bonheur de ces journées passés ensembles avec deux animatrices sympathiques, abordables et qui nous permettent de nous épanouir dans la pratique photographique, le tout dans la bonne humeur. C’est le plaisir également de faire la connaissance d’autres personnes, venant de loin pour certains, et de partager des moments conviviaux autour d’une table, ou dans la nature que nous avons modestement essayé de saisir dans nos boites à images.
    Il y a encore du travail, personnellement, pour réaliser les images que j’ai à l’esprit, mais pour citer Boileau :
    « Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
    Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
    Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
    Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. »
    Il faudra donc retourner encore et encore dans cette nature généreuse qui nous propose ces trésors, pour arriver au résultat escompté, et c’est pour cela que je serais, Mesdames, sûrement candidat à un de vos prochains stages.
    Que la lumière vous guide !

  2. Trois jours vécus dans la nature et dans la photographie, accueillis dans une atmosphère de partage et de sympathie. Après ce stage, une promenade ne sera plus une simple promenade : un ruisseau ne sera plus que de l’eau qui s’écoule, mais bien plutôt une photo abstraite , merveilleusement imprévisible. Une fleur ne sera plus jamais une couleur au milieu d’un pré, mais une danseuse qui se balance doucement au gré du vent (même sous la pluie). Merci beaucoup Nathalie et Carole

  3. J’avais déjà fait un stage d’une journée avec Carole (Orchidée dans les monts du Lyonnais) et j’avais apprécié l’approche « dédramatisée » (pas de stress avec la technique, le plaisir de photographier d’abord). Mais une journée c’est court, aussi ai-je rejoins ce stage en Chartreuse de 3 jours. Très intéressé par la photo de fleurs, j’ai cette fois découvert en plus les reflets dans l’eau avec Nathalie. C’est une drogue!! Pas facile (mise au point) mais grisant car on ne sait pas ce que l’on photographie et les résultats sont surprenants.
    Le tout dans une parfaite ambiance. Un grand merci et à bientôt pour un prochain stage.
    Philippe

  4. Après ces 3 jours, effectivement le flou est devenu plus clair! Grâce à la patience et aux explications de nos 2 encadrantes les trucs et astuces pour réaliser des flous somptueux deviennent accessibles .
    Les photos d’eau sont un autre plaisir. Difficile de s’en passer une fois qu’on y a goûter.
    le tout dans une ambiance détendue et conviviale. en partant, on a juste l’envie de revenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.